Follow

Super article sur le et son combat dans les villes : revue-urbanites.fr/12-baudelle

On y trouve notamment que non, le vélo n'est pas un moyen de lent, mais que comme les , il a besoin d'infrastructures. On apprend aussi les biais psychologiques qu'il y a derrière le combat de la réintroduction du vélo rapide en , et qui justifie le mot « combat ». J'ai appris beaucoup de choses, et j'aime beaucoup à quel point l'article est bien documenté 😊

Un truc sympa aussi, ce sont tous les effets positifs d'une politique vélo : diminution impressionnante des accidents, de la pollution, mais aussi augmentation du commerce local et de la vie associative au centre ville ! 😀

Dans la même veine, cet article donne un exemple concret de telle politique pour le vélo, la marche à pied, et les transports en commun, sans pour autant interdire les déplacements motorisés nécessaires : leshorizons.net/2019/11/06/red

Donc “snel” en , ça veut dire « vitesse » et ça se prononce pareil que “snail” en qui veut dire « escargot » 🙃

@kindly Ah pardon 😅 Je ne parle pas le néerlandais : je suis juste tombé sur ce fietssnelwegen et je me demandais ce que voulais dire ce “snel”, le reste étant assez facile à comprendre avec le contexte 😊

Quand on y pense, ça ressemble vachement à l'allemand “schnell”. Mais en même temps, je pense au logo TGV de l'escargot à l'envers 🙃

@MartinShadok

«Snel», qui se prononce en une syllabe plus ouverte et plus brève que l'anglais «snail», est un adjectif signifiant «rapide». «Vitesse» se traduit en néerlandais par «snelheid».

@MartinShadok

J'avais omis d'ajouter que "snel" est aussi un adverbe ("vite").

@MartinShadok “snel” en néerlandais, c'est comme “schnell” en allemand ? 🤔

Sign in to participate in the conversation
Aleph

Generalistic Mastodon instance for open-minded people. Instance Mastodon généraliste pour personnes ouvertes d'esprit.